Ayer / Zinal

Avant que les mélèzes ne jaunissent, j’ai marché à contretemps, d’automne en été en passant par l’hiver.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *