Si nous pouvons rembourser le FMI, nous le ferons, mais…

… nous prioriserons les pensions et des salariés du secteur public.

Pour ceux qui continuent à raconter l’histoire d’un gouvernement Syriza avec le pantalon sur les chevilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *