Pour un Front commun aux européennes !

Mon intervention au Conseil national du PCF (5 septembre 2018) dont l’ordre du jour était la préparation du congrès extraordinaire de novembre 2018 et les échéances européennes de 2019.

Les camarades prêtent attention à éviter ce qui peut diviser la famille communiste. Mais il ne faudrait pas en tirer argument pour éluder le débat, et nous conduire à sous-estimer la gravité de notre situation : affaiblissement organisationnel, marginalisation idéologique et électorale, avec comme éventualité, la disparition du communisme politique en France. Lire la suite