Un congrès (vraiment) extraordinaire ?

Mon intervention devant le Conseil national du PCF ce jour.

Il y a plusieurs manières d’aborder notre congrès extraordinaire.

La première consiste à considérer que, pour l’essentiel, nos difficultés sont dues à un problème de communication, d’organisation, de direction. Cette approche part du principe que nous avons de bonnes propositions, une bonne analyse de la société, des rapports de force, mais que nous les servons mal. Lire la suite